FANDOM



Remarques sur la partie

  • Première partie avec utilisation des webhooks.
  • Tentative d'instauration de missions journalières.
  • Bons retours de la part des joueurs participants.

Lore de la partie

A travers les âges de nombreux phénomènes paranormaux sont apparus aux quatre coins du globe. Le premier rapport fait état d'une attaque d'êtres mi-humains et mi-loups au sein d'un petit village en plein moyen-âge, le second d'une attaque de vampires dans les rues de Londres, d'étranges disparitions en mer, dans la neige, sur des Iles des caraïbes. A chaque fois les phénomènes ne laissent aucune trace.

Face au danger sanitaire de ces phénomènes, en 1995, l'ONU acta la création du GIAP (Groupement d'Intervention et d'Analyse Paranormale), un corps composé d'experts issus de différents pays afin de mener l'enquête.

D'après les équipes du Caporal RolangSmith, le prochain phénomène devrait avoir lieu à Machina, une ville normalement utilisée pour des programmes d'essais automobiles ou comme plateau de tournages pour certains films. Votre mission en tant qu'agent du GIAP est de vous rendre sur place, mener l'enquête et percer le mystère de ce phénomène paranormal traversant les âges.

La radio C.O.R.B.E.A.U

Le corbeau est l'élément principal d'une bonne partie de la chasse aux loups, il sert à avertir les joueurs des événements se déroulant lors de la partie.
Message du corbeau
Pour cette partie, le choix avait été fait de transformer le corbeau en radio de camp, plus impersonnel mais aux accents plus militaires et plus cadrés, en adéquation avec le côté sérieux du lore initialement créé.

Les PNJ de la partie

Les illustrations des PNJ sont des références directes au jeu vidéo "Starcraft II", un jeu plongeant le joueur dans un futur très militarisé et où le joueur peut se retrouver à la tête de la race des "Terrans", un peuple humain. Antoane_Mew dès la création de son lore voulait plonger les joueurs dans cet univers de guerre et de folie militariste.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .